Slowfood ou les Schnackalas du Haut-Rhin

Voici que nous écrit le Président du Schnackalas Haut-Rhin.
Nous souhaitons partager leurs projets avec vous.

Chères fines gueules,

Nous suivons vos pérégrinations avec grand plaisir depuis vos débuts. Votre dernière « newsletter » nous interpelle particulièrement, aussi souhaiterions nous informer les randonneurs-gourmands et gourmets d’un aspect de la défense de la biodiversité locale qui nous est chère. Si vous acceptiez d’en être le relais, nous vous en serions reconnaissants.
Slow Food, en opposition au fast food, est né il y a 30 ans en Italie et a essaimé dans 130 pays. Son leitmotiv : promouvoir une alimentation « Bonne, Propre et Juste », et forcément locale et de saison.
Slow Food , entre autres actions, a créé l‘Arche du goût. Celui-ci répertorie les productions menacées de disparition dans le monde entier afin de permettre à des communautés humaines de continuer à les produire en leur donnant une reconnaissance nouvelle, voire à minima de les inscrire dans la mémoire collective (voir ci-joint notre communiqué de presse).
A ce jour, trois produits en rapport direct avec le sujet « fermes-auberges » sont montés à bord de l’Arche du goût : la race bovine Vosgienne, le munster au lait cru de race Vosgienne, le bargkas. Ce travail a été réalisé par nous, Slow Food Haut-Rhin / Schnackala avant validation par le Comité Biodiversité de Slow Food International.
Notre souhait est maintenant que les éleveurs et producteurs concernés puissent informer le grand public de cette spécificité afin d’interpeller tout un chacun sur la « rareté » des produits consommés.
Si un plat ou une spécialité est élaboré avec 100% de viande de race vosgienne, si le munster servi est issu de lait cru de race Vosgienne, et si du Bargkas est proposé, nos amis fermiers-aubergistes pourraient faire part de cette spécificité sur leur carte. Le logo de l’Arche du goût que nous fournirons à chacun pourra prendre place sur la carte des spécialités.
Une petite phrase simple, telle que « Ce Munster au lait cru de race vosgienne (ou ce Bargkas, ou ce saucisson de viande bovine de race vosgienne….) fait partie de l’Arche du Goût, un projet de l’association Slow Food qui rassemble les aliments en voie de disparition du monde entier ». Pour plus d’information : www.slowfood68.fr
Nous aimerions que cette démarche profite, tant au consommateur (qui pourra ainsi prendre conscience de la rareté de certains produits valorisés par les hommes et les femmes du massif vosgien), qu’aux fermiers-aubergistes eux même car ils contribuent, parfois sans le savoir, à la sauvegarde de la biodiversité alimentaire comme le font des producteurs-paysans dans le monde entier. Le faire savoir peut leur apporter une reconnaissance supplémentaire, d’autant que sur l’ensemble des fermes-auberges répertoriées, comme vous le signalez, seules quelques une seraient à même de le faire. Ils méritent à notre sens, d’être reconnus ; charge à tous les randonneurs-gourmands d’avoir cette curiosité avant de passer à table.
Voilà, en quelques lignes, l’objet de notre demande que nous aimerions voir porter à la connaissance du plus grand nombre.
Les fermiers-aubergistes désirant nous contacter pourront le faire via notre site ou en nous adressant un mail à slowfood68@gmail.com

D’avance merci de votre aide.
Pour Slow Food Haut-Rhin / Schnackala

Nicolas SENN, président
www.slowfood68.fr

Quelques documents pour aller plus loin :

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *