Ferme Auberge du Christlesgut

Notre avis sur la Table // Les randonnées // Infos pratiques // Galerie Photos // Votre avis

Nouvelle visite au Christlesgut

La famille est toujours là, à veiller tant à cette cuisine, toujours aussi authentique, goûteuse et variée, qu’à la qualité de l’accueil. Cette bonne ambiance familiale déteint sur toute la Maison.
Nous avons pu déguster la charcuterie de bœuf, terrine, lard et lard de jambon de l’ami Frédéric ; excellents ! Ces derniers ont l’aspect de ne pas être (assez) fumés ; en bouche, c’est juste fondant !
Les Fleischnackas sont de bonne facture, malgré une viande un peu trop finement hachée. Au fil notre séjour, ce furent choucroute, une blanquette de veau gouteuse ou des pommes de terre coiffées. Le seul bémol dans l’ensemble : un assaisonnement un peu trop léger ! L’incontournable nougat glacé (fait maison) est toujours là !
A remarquer une spécialité du Christlesgut : le steackkaas. Vous prenez une tranche de bargkaas, vous la trempez dans une bonne pâte à crêpes puis vous faites griller dans une poêle. Un pur délice.
Le soir, l’ambiance est détendue, festive et familiale. Le service est parfait, toujours à l’écoute pour satisfaire le client. Les chambres quant à elles sont spacieuses et fonctionnelles.
Le Christlesgut c’est l’humanité présente à chaque instant.
Une autre confirmation : les fromages. Ah les fromages du Christlesgut !
Ce sont Arminda et Adrien qui réalisent ces merveilles dans leur laboratoire de la ferme du Stemisberg. Ces fromagers hors pairs ont à leur disposition 3 caves. Une spécifique au Munster, mais où on trouve aussi la tomme au Munster. La seconde réservée au Bargkaas, les plus vieux datant d’octobre dernier. Dans la troisième enfin, murissent les tommes et vieilles tommes au cumin, à l’ail des ours, graine de moutarde.
Ces petites merveilles peuvent être achetées aux marchés de Sélestat et Mulhouse.

La volonté de bien faire… en toute discrétion.

Situé à 819m sur les hauts de Breitenbach, cette ferme-auberge constitue un départ original pour accéder sans peine au massif du Petit-Ballon. De belles chambres, de charmants appartements ou dortoirs complètent l’offre d’hébergement, avec vues sur les massifs et vers la vallée.

Aujourd’hui, ce sont Christel (Monod-Dischinger) et Virginie (Dischinger) qui ont pris la suite de leurs parents pour vous servir ou régaler vos papilles. La ferme aubergeMais Danièle, la maman est toujours bien présente entre 2 treks en Bolivie et au Chili : il faut bien que quelqu’un nettoie les girolles et chanterelles cueillies du matin à la fraiche…

La ferme, c’est Eric, le frère, qui s’en occupe. Et il a de quoi faire puisque le troupeau se compose d’une trentaine de vaches laitières, vosgiennes, Holstein ou Montbéliardes et de 5 Charolaises pour la viande augmentées bien sûr des veaux qui accompagnent le cheptel. Quant à la quarantaine de cochons, elle permet de servir les délicieuses charcuteries maison et d’en présenter aux marchés de Mulhouse et de Sélestat.
L’ambiance de l’auberge est résolument conviviale et bien authentique.

Notre avis sur la  Table

Notre avis sur l’authenticité
Notre avis sur l'athenticité
Nos commentaires
Randonnées : 2h – 2h30 – 3h
Voir détails

Balade
Voir détailsEn pratique : Ouvert du 1er mai au 1er nov. Fermé mercredi après-midi
Voir détails

 

 

Les commentaires sont fermés.