Ferme Auberge du Molkenrain

Notre avis sur la Table // Les randonnées  // Les infos pratiques // Galerie du Molkenrain // Votre avis

FIN OCTOBRE 2016

Après le changement de propriétaires ou d’exploitant du Molkenrain, nous avons entendus à plusieurs reprises des alertes remettant en cause la qualité des successeurs.
Nous avons voulu nous en rendre compte par nous-mêmes et y avons donc opéré une visite fortuite.
Après un accueil amical et chaleureux, nous mangeons l’une des meilleures tourtes du massif vosgien, très joliment épicée. Nous dégustons avec gourmandise d’originaux saucissons et gendarmes de…Salers ! suivis par un rôti et un faux-filet de Salers bien sûr puisqu’il s’agit de la race de vaches élevées par la ferme à laquelle est adossée l’auberge. Les consistances étaient bonnes, les cuissons exemplaires et le service généreux. Sans compter des spaetzle maison extra. Bref le couple Lerch ( Fabien est cuisinier de formation et a exercé au Freundstein) maintient haut le flambeau du Molkenrain.
C’est avec plaisir que nous maintenons les 3 clarines, avec nos encouragements pour passer à 4 lors de notre prochaine visite !

Une étape sympathique

Au Molkenrain, on travaille en famille : Chez les Pfauwadel, Claude, ancien cadre de l’industrie textile, est en salle tandis que son épouse Muriel, officie en cuisine. Le frère de Claude, Denis, est l’homme de la ferme qui exploite un superbe cheptel de Salers qui fournit la viande à l’auberge.
Depuis les hauteurs environnantes, on est frappé par le vaste parking qui jouxte la ferme. En général, il est plein voire bondé en saison…La ferme auberge
1er conseil, donc : pour vous assurer une table en salle autour du superbe Kacheloffa, réservez au préalable. Si vous ne l’avez pas fait, vous pourrez prendre votre repas sur la terrasse qui offre une vue magnifique sur la plaine jusqu’aux contreforts de la Forêt Noire.
2ème conseil : le flot de voiture vous fait penser que vous débarquez dans une « usine à touristes » et vous envisagez de passer votre chemin. N’en faites rien! ne loupez surtout pas cette belle étape tant pour la table que pour la rencontre avec les hommes.
Claude se fera un plaisir de vous présenter les plats de Muriel, mais aussi de vous parler de la montagne environnante (il a préparé une palette de randos aux alentours, selon degré de difficultés) ou de la ferme, autant de sujets qui sont devenus ses nouvelles passions…

Notre avis sur la Table

Notre avis sur l’authenticité
Notre avis sur l'athenticité
CommentairesLes randonnées : 15 km – 6km
Voir détails

Infos pratiques : Ouvert toute l’année
Voir détails

 

Les commentaires sont fermés.