Avec le printemps, les hirondelles sont de retour. Les randonneurs aussi.

Notre site web poursuit sa marche en avant, encouragé par ses 150 à 200 visites/jours en période hivernale ou basse saison. Bientôt se seront à nouveau plus de 400 internautes qui construiront leur balade et choisiront leur « ferme-auberge » sur la base des informations de notre site.

L’heure est donc venue de retrousser nos manches et de préparer les chaussures.

Cote de sympathie : Vos messages d’encouragement sont nombreux, tandis que nous devons fréquemment rediriger des réservations que des randonneurs enthousiastes, parfois étrangers, souhaitent établir depuis notre site.

L’Alsace est multiple.

Pour la dernière saison, 2017-18 nous nous sommes concentrés sur le Bas-Rhin que nous n’avions pas pris le temps de prendre sous la loupe. Force est d’y constater que, si la quantité et donc la variété n’y est pas, en revanche, au plan de l’authenticité et de la qualité ces fermes-auberges n’ont rien à envier à leur collègues du Haut-Rhin. Nous touchons d’ailleurs là un point de fond. Bien qu’adhérentes au label « Bienvenue à la ferme » elles ne sont pas regroupées en fédération départementale. Chacune développe donc son activité à sa façon, mais nous avons pu noter que l’esprit de la ferme et de la production locale y est une valeur bien vivante.

Dans le Haut-Rhin, l’émancipation touristique promue à juste titre par l’association départementale, a pu griser certaines « auberges » qui auraient tendance à interpréter à minima une charte d’une souplesse pour le moins permissive avec l’idée que la « ferme » doit être à l’origine de l’alimentation servie sur table.

Perspectives pour 2019.

Nous allons d’abord achever nos périples bas-rhinois. Et puis, rapidement nous essaierons de vous trouver de nouvelles étapes haut-rhinoises. Ce seront parfois des auberges de montagne qui font aussi un travail sur l’authenticité, l’approvisionnement local et la qualité des produits. N’hésitez pas à nous écrire pour nous signaler celles que vous avez croisées à contact@fermeauberge-alsace.com.

En parallèle, nous développerons de nouvelles visites auprès des « fermes-auberges déjà présente sur le site, pour préciser nos premiers commentaires, confirmer ou modifier notre avis, le nombre de clarines ou de têtes de vache. Et nous poursuivrons ce travail avec la même intégrité et la même rigueur que par le passé. Avec une seule raison d‘être : participer à la promotion des superbes maisons que sont nos fermes-auberges d’Alsace. En effet, la crédibilité de notre démarche passe par notre intégrité ; à l’inverse de ce quelques esprits chagrins belliqueux voudraient faire croire autour d’eux. On se demande dans quel intérêt ?

A l’heure où nous parlons tous climat, ou nous tenons les yeux rivés sur les étiquettes dans nos supermarchés, ou nous avons tendance à privilégier les petits marchés, les producteurs locaux, souvent bio, et dont nous connaissons les méthodes de travail, faisons preuve d’une même et légitime exigence dans le choix de nos belles « fermes-auberges ».
Parce qu’elles le valent bien !

 

Join the discussion 2 Comments

  • Michel Schliffer dit :

    Attention cependant certaines auberges de montagne qui sont vraiment ancrées dans le terroir risquent après votre passage de voir déferler un certain nombre de personnes ce qui risque de faire perdre cette originalité

    Cdt
    Michel Schliffer

    • Ferme Auberge dit :

      Vous avez raison. Cependant nous espérons aussi un sursaut d’authenticité de certains lieux. Bref nous sommes quelque peu utopistes et rêvons que toutes les auberges et fermes-auberges de nos belles Vosges aient toutes cette « originalité »

Déposez votre commentaire