Small is (toujours et encore) beautiful

L’accueil de Fabienne Barth reste toujours sur le ton de l’humour, gentiment moqueur, mais avec beaucoup de cordialité. Dès l’apéritif, la nouvelle bière Taal nous ravit dans ses 2 variantes : la Weizen, une blanche fruitée et citronnée, et la Neipa indian Pale Ale à l’amertume marquée et notes d’oranges sanguines. En cas de réelle soif, jetez-vous sur la Neipa car la Weizen est un peu doucereuse.

Le repas s’ouvre sur une terrine de veau d’une belle consistance, savoureuse à souhait, joliment relevée. Les Fleischnackas qui suivent sont délicieux avec quelques arômes qui prédominent telles la girofle, la muscade, la coriandre… Pour un ensemble équilibré, d’un indéniable raffinement. Le fromage Cœur de Massif, encore jeune, conserve ici son caractère de tomme avec un peu de personnalité. Bravo de ne pas avoir cédé à la standardisation de ce concept !

Cette cuisine campagnarde élaborée avec un indéniable raffinement, à 90% avec des produits de la ferme, nous inspire une 4ème clarine cette année ainsi qu’une quatrième « tête de vache ».

Déposez votre commentaire