Les ô welches côté lac : faire goûter à la nature

By 18/06/2020Presse

Jean-Philippe Schuster était à la tête de sa petite entreprise de couverture zinguerie, et Lola Parolini travaillait dans la restauration quand un jour, quelqu’un leur a appris que la colonie Sainte-Geneviève au Blancrupt était à vendre.
Alors ils se sont renseignés, ils se sont rendus sur place, d’autant que c’était tout près de la maison natale de Lola, qui connaissait bien l’endroit.

La décision n’a pas tardé et quinze jours après la signature de l’achat, ils y habitaient et se mettaient à l’œuvre pour la réalisation de leur projet : « accueillir, servir et faire goûter à la nature ».

Dans cette ferme construite dans les années 30 aux « Tchènn Hay » dans un coin du Blancrupt, transformée et agrandie pour accueillir pendant de longues années une colonie de vacances, ce n’est pas l’espace qui manquait.

Lire l’article de l’Alsace du 17 juin 2020

Déposez votre commentaire