Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

La crise de la Covid-19 a mis à jour les faiblesses du secteur agricole. D’une nation agricole, la France est devenue dépendante : l’ail vient de Chine, les fraises de Pologne, le porc de Hollande et les tomates du Maroc ou d’Espagne. Même les pommes viennent d’Italie. Temps de remettre la table dans le bon sens ?

Lire l’article d’Atlantico du 7 août 2020

Déposez votre commentaire