Billet d'humeurFermes auberges

Le billet d’humeur de Fred – 2

Expérience intéressante vécue sur la même journée, lors d’une randonnée aux alentours de la route des crêtes.

Nous passons devant une 1ère ferme auberge (qui fait partie de l’Association des fermes-Auberges du Haut-Rhin et qui se réfère donc à une charte). On voit que l’on peut y manger de la tête de veau, visiblement toute l’année car il n’y a pas, comme dans d’autres lieux…ailleurs…la mention « Selon abattage ».
Dans le magazine « Greta Garbure« , une tête de veau suffit à nourrir 10 à 12 clients. Et il n’y a qu’une tête par bête…A vos calculettes.

Quelques hectomètres plus loin, nous rejoignons le Salzbach où trône en vedette, le porc du repas marcaire. Et un panneau : « Vends caissette de viande de veau ». Autrement dit, on ne cuisine pas le veau de la ferme, on le vend. Allez comprendre.

Quelques kilomètres plus loin, toujours sur la route des crêtes, une ferme auberge, qui fait aussi partie de l’association citée plus haut, un discours fondamentalement différent. Le « fameux » marcaire n’est pas mis en avant ; en revanche, la viande de la ferme oui, et avec fierté !

Cela étant, tous les goûts sont dans la nature.

Lire le billet d’humeur – 1

Déposez votre commentaire