Ferme auberge du Lindenhof

Bienvenue à la Ferme…

A la sortie du Hohwald, en direction  du col du Kreuzweg, le Lindenhof se situe en bordure de route. Est-ce cette facilité d’accès qui rend le patron un peu bougon et expéditif ? Dommage, car même quand il ne s’agit que de réserver une table pour le déjeuner – nous y sommes passé avant notre rando – la première impression nous laisse une interrogation : l’établissement a-t-il une âme ?  Sommes-nous en ferme-auberge ou dans un restaurant touristique ?
La suite va nous le révéler, mais…
Créée par André Deissler et son épouse Monique en 1987 et agrandie dans la configuration actuelle en 1995, l’auberge a été cédée récemment au fils Vincent ayant appris le métier de cuisinier. La ferme est revenue à son frère, Arnaud, qui s’emploie à la développer avec son papa André. C’est aussi lui, boucher de profession, qui découpe les carcasses et conditionne les viandes dans la chambre froide de l’établissement. Une partie de cette production sera proposée sur la table de l’auberge tandis que l’autre est conditionnée en caissettes et vendue aux clients fidèles ou de passage.
Le cheptel est riche de 85 bovins dont 13 vaches laitières. Ce sont des Vosgiennes accompagnées de Brunes des Alpes, chacune étant réputée pour sa grande qualité laitière. Quelques cochons, des oies, dindes et volailles complètent le troupeau.
Tandis qu’André et son fils s’occupent des travaux de la ferme, maman Monique se lève aux aurores pour élaborer ses fromages puis elle file en cuisine pour faire les tartes, pâte brisée incluse, puis en salle pour la mise en place des 65 couverts que l’auberge peut accueillir. Quand le téléphone sonne, c’est encore elle qui répond, c’est aussi elle qui accueille les touristes qui auront réservé l’une des 4 chambres. Enfin, au fil de l’après midi, elle sert en terrasse et sourit à chacun des clients de passage.
Un accueil bien différent et tellement plus chaleureux que celui que nous avons vécu en début de matinée ! Bref, c’est Monique qui est l’âme du lieu, et pourtant, elle est officiellement à la retraite…

Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

4h15 et 450m de dénivelé total

En pratique :

Jour de repos : jeudi excepté les jours fériés et réservation de groupes
période hivernale à juin : ouvert sur réservation
Juillet – aout : ouvert midi et soir.