La Table de l’auberge de la ferme des Dahlias

Même si nous nous acharnons à visiter le plus d’établissements possibles, il nous est impossible de revoir chaque année l’ensemble des fermes-auberges de notre guide. En effet, nous ne sommes qu’à deux pour mener ce travail à titre bénévole. D’où l’importance que vous nous transmettiez vos propres commentaires et surtout vos désaccords avec nos avis, afin de nous inciter à vérifier rapidement.

Le repas

La planchette de charcuterie transformée à l’auberge est avenante. Nous apprécions particulièrement la texture et le fumé subtil du lard de jambon tendre à souhait. Le salami est onctueux, joliment épicé en respectant un bel équilibre.

Le saumon fumé au bibelekaas nous séduit par sa grande délicatesse. La coupe est généreuse pour permettre d’apprécier la mâche et la tendreté de la chair fumée juste ce qu’il faut, sans excès de graisse. L’ensemble de ces produits est fumé sur place, garantie de cet équilibre gustatif.

A suivre une poitrine de veau bien locale, elle aussi. De l’aspect jusqu’à la dégustation, son authenticité est évidente. A l’heure des cuisines édulcorées et neutres, nous nous réjouissons de découvrir une poitrine de veau de caractère. Les premières effluves induisent ce que la dégustation nous confirme : une puissance assumée, un caractère marqué et de belles épices. La farce est constituée d’une superbe viande hachée pas trop fine, agrémentée d’herbes, petits légumes et épices. La viande de la poitrine est consistante tout en restant bien tendre. La sauce brune aux échalotes, légèrement fruitée lie l’ensemble dans une consistance gourmande.

Au passage, saluons le budget raisonnable des menus du jour : 14,50€ pour entrée-plat-dessert et 11,50€ pour 2 plats.

Côté vin

Pour la carte des vins d’Alsace, le domaine Eugène Meyer figure aux côtés de la Cave du Vieil Armand. Encore une fois, nous sommes en circuit court. Nous privilégions sans hésiter Eugène Meyer, l’un des pères de la biodynamie en Alsace. Ses vignes sont labellisées depuis 1969.

Le Riesling est vif et racé. Les arômes d’agrumes sont suivis parfums de fruits à chair blanche, comme la pêche. De belles notes minérales rajoutent du relief à ce vin droit et franc.

En conclusion

L’auberge des Dahlias constitue une étape gastronomique simple et agréable. Au pied du massif des Vosges, à deux pas de Wattwiller, Wuenheim ou encore Soultz, les départs de randonnées peuvent être nombreux. A retenir tant pour l’ambiance que pour l’authenticité d’une cuisine vraie, franche et locale.

Saumon fumé maison
Tête de veau de la ferme
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

2 randonnées aux alentours de l'auberge

En pratique :

Ouvert toute l'année. Fermée le lundi