La Table du Graber

Le repas

Marie Charlotte propose, en ce temps de démarrage, 1 menu par semaine. Elle attache beaucoup d’importance à l’approvisionnement qu’elle veut local.
La viande vient de la boucherie de la Vallée Hubert d’Oberbruck. Elles sont uniquement d’origine française. Et comme elle aime tant le « fait maison » elle passe aussi du temps à sélectionner une matière première de choix avec son boucher pour réaliser sa cuisine.
Nous avons démarré avec la très belle terrine au cognac, faite par Marie Charlotte (elle fait aussi le presskopf). C’est la recette de sa grand’mère. Elle fait le choix de la rusticité, de l’équilibre entre la texture et le goût en préservant des morceaux plus consistants. Un pur délice.
Nous poursuivons avec un ragout de porc où le mot mijoté prend tout son sens ; une viande bien cuite entourée d’une sauce gourmande aux carottes. Là aussi, c’est l’équilibre parfait. Les spaetzlas à l’ail des ours, faits maison sont délicats et que dire du gratin de choux fleurs- brocolis. Réussir à garder croquant le brocoli tout en maintenant une belle texture au choux fleur, une légère sauce béchamel agrémentée d’une pointe de muscade qui ne masque pas les légumes, relève de la gageure.
Les légumes viennent du marché de Masevaux, sauf les tomates qui elles, sont issues de la ferme Nicolle de Sentheim. A terme elle vise à s’approvisionner entièrement à la ferme.
Nous avons goûté le munster bio du GAEC du Thillot, la tomme à l’ail des ours et au piment de la ferme du Hohlschlag voisine. Le bargkaas vient du voisin « du dessus » : le Lochberg. Difficile de donner un avis sur ces fromages car sortant de la chambre froide. On peut néanmoins noter leur délicatesse qui évoluera encore au fil du temps.
La crème renversée est renversante de finesse ; la tarte aux pommes maison par contre sans caractère, nous a laissé sur notre faim

Côté vins

Le Pinot noir vient de JB Adam d’Ammerschwihr. Un vin très fruité (fruits rouges) et léger. 
Au nez se dégagent des arômes de fruits rouges, tels que la griotte, la groseille et la framboise. En bouche, cela se confirme par une attaque très marquée par les fruits rouges légèrement acidulés. Belle structure, avec quelques tanins soyeux. Il se placera à merveille sur des terrines et des charcuteries mais aussi avec des fromages de caractère.
Le Pinot Blanc du même producteur dévoile un caractère plein de finesse et de légèreté. Des arômes fruités, de la fraîcheur, et une élégante acidité se combinent harmonieusement et font de ce pinot blanc un vin sec et équilibré.  
Le Côtes du Rhône du domaine de la Présidente à Ste Cécile les Vignes a une robe rouge rubis. Il est intense un nez est  à dominante de fruits rouges et une bouche élégante et fondue avec des notes de cassis,  violette, framboise…

En conclusion

Le Graber, c’est déjà une belle maison ! Le travail accompli et les projets de Marie Charlotte et de Dimitri laissent augurer un bel avenir à cette maison, bien ancrée dans son environnement

Une terrine d'exception
Cuisine rustique et gourmande
Marie Charlotte et ses châtons
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

6.5km - dénivelé de 200m ou 8.5km - dénivelé 420m

En pratique :

Ouvert tous les jours sauf lundi & mardi.