La Table du Hahnenbrunnen

Le repas.

L’accueil à l’auberge est fort avenant.
Vous l’aurez déjà compris, si vous décidez de vous arrêter ici pour y manger, et s’il vous importe de découvrir les produits de la ferme, choisissez de préférence les variations autour du fromage. Bien sûr, on vous servira volontiers le traditionnel repas marcaire. Mais la tourte hachée très très menue et trop ferme ainsi que les roïgebrageldis pas assez grillés et plus proches d’une purée, manquent cruellement d’intérêt. Précipitez-vous plutôt sur la succulente omelette, baveuse et onctueuse à souhait, quel qu’en soit l’exécution : nature, au fromage, au lard ou fromage et lard…
Et surtout, ne boudez pas la savoureuse soupe aux légumes (poireaux, carottes et pommes de terre) qui précèdera votre plat.

La palette de fromages est vaste. La spécialité locale étant le marbré des chaumes, une sorte de morbier vosgien avec sa veine centrale de « bleu ». Vous y dégusterez aussi la tomme, les munsters nature ou au cumin et le bargkaas d’une consistance agréable.
En dessert, si la tarte au fromage blanc et raisins secs ne nous a pas convaincu,  le Siaskaas au kirsch a conclu agréablement le repas.

Côté vins.

Les vins d’Alsace viennent du Domaine Claude Berger à Mittelwihr. L’edelzwicker est agréable, le riesling un  peu léger et dilué mais le pinot gris a le mérite d’être bien sec.
En vins rouges, le Côtes du Rhône est quelconque. En revanche nous apprécions le Corbière bien structuré, avec des arômes de fruits bien dominants. Ce qui nous change agréablement du Bordeaux habituel dans ce cadre.

En conclusion.

Le Hahnenbrunnen permet une étape agréable sur la route des crêtes entre Markstein et Hohneck. La vue y est imprenable et les soirs d’automne, les chanceux peuvent y entendre le brame d’un cerf…Et si vous devez y manger, précipitez vous sans hésitation sur les omelettes.

La grande salle
Pascal et l'avenir dans ses bras
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

Randonnée : 5h

En pratique :

Fermeture annuelle de mi-octobre à mi-mai
Fermeture hebdomadaire le lundi