Auberge du Gazon Vert

Une démarche militante à 1000m

En juin 2015 nous évoquions l’apostolat de Pauline Thomas et Jean-Frédéric Rominger, les gérants du lieu qui ont précédé Alexandre Dumont. Aucune voiture n’accède à l’auberge. Aujourd’hui, il faut toujours une bonne dose de conviction à celui qui sait qu’il est en poste jusqu’en octoAu dessus du Gazon Vertbre avec le sP6250061ouhait de reprendre le job au printemps suivant. Une précarité que cet amoureux de la montagne et de bons vins assume parfaitement au nom d’une passion : faire partager des plats sympas autour de bons vins. Les assiettes sont réalisées à base de denrées en circuit court, autant que possible en bio. Le choix de vins est minimaliste.

Il est centré sur des « vins nature », domaine dans lequel Alexandre a une expérience certaine puisqu’il fut à l’origine d’un bar à vin « Le Rouge et Noir » à Mulhouse. Le pari reste ambitieux puisqu’en guise de formation culinaire, il ne peut se prévaloir que d’un « j’ai toujours aimé faire à manger à mes potes » qui sonne bien et qui se retrouve avec bonheur dans l’assiette.

Il sélectionne d’excellents produits auprès des fermes voisines comme le Grünholtz à Mitzach et la fromagerie Schoeffel à Fellering ou encore le Burahiesla à Ungersheim pour les viandes de bœufs, veaux ou cochons.

Le Gazon Vert est un Refuge & Gite d’étape

Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

Plusieurs randonnées possibles entre 7 & 13 km

En pratique :

Ouvert de mai à novembre – fermé le lundi