Ferme auberge du Moulin des Sept Fontaines

 

L’histoire se conjugue avec ambition et modernité.

Nous sommes tout au nord de l’Alsace, à quelques encablures de l’Allemagne. A Drachenbronn-Birlenbach. Autour de nous les Vosges culminent à 500m. La ferme est nichée, au creux d’un vallon humide, et on ressent la présence des « 7 fontaines ». L’auberge est facilement accessible en bordure d’une route départementale. Ferme, auberge ou moulins ? En fait, ces derniers, même s’ils trouvent leur origine au XVIIème siècle, sont de l’histoire ancienne qui remonte à quelques décennies. Aujourd’hui, les bâtiments sont devenues de coquettes chambres d’hôtes.

La ferme s’est spécialisée dans la production de vaches allaitantes de race charolaise. Le cheptel est composé de 70 bêtes qui sont en pâture à la belle saison et sont nourris au foin de l’exploitation en hiver. Il est complété en permanence d’une dizaine de cochons. Ils sont plus d’une vingtaine à s’y succèder dans l’année et d’une soixantaine de lapins. Le verger produit des pommes, poires, noix, mirabelles et quetsches. Elles seront transformées pour créer de délicieuses confitures, des jus de fruits frais ou d’exquis desserts à la table de l’auberge. La carte y est variée, car proche des agglomérations. En même temps éloignée des sentiers de randonnée, elle accueille peu de touristes occasionnels mais en revanche une clientèle de fidèles.

Philippe Finck, sous un air calme et placide, le cerveau en perpétuelle ébullition à la quête de nouvelles aventures. Il murît actuellement un projet de poulailler mobile qui permettra de rajouter la présence de 250 gallinacés à la ferme. En parlant des animaux qu’il adore, il passe pêle-mêle de la préoccupation du risque des chevreuils cachés dans les herbes hautes lors de la fauche aux exigences naturelles du bien-être animal. Il est en cohérence, la dimension écologique est bien vivante. Des panneaux photovoltaïques produisent le courant et le chauffage est au bois. Le cadre est délibérément historique et préservé. Les toilettes, hyper fonctionnelles, restent à l’extérieur de l’auberge. On perçoit que les femmes et les hommes à la tête de l’établissement, sont totalement ancrés dans les mutations du monde d’aujourd’hui. Un équilibre qui assure l’excellent fonctionnement économique et qui séduit les hôtes du lieu.

ferme auberge du Drachenbronn
Le Gite du Drachenbronn
la terrasse du Drachenbronn
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

Pas de randonnée ce jour pour raison de mauvais temps...

En pratique :

Ouvert toute l’année sauf lundi et jeudi.