Les randonnées autour du Ostein

[icon color= »Accent-Color » size= »regular » icon_size= » » image= »fa-share-square-o »]Carte du Club Vosgien correspondante : 3620ET THANN/MASEVAUX

Randonnée 1 : 12,5 km dont 7,5 le matin et 5 l’après-midi. Dénivelé : 420 m

Départ : BITSCHWILLER-lès-THANN

En venant de Thann en direction du fond de la vallée, nous entrons dans Bitschwiller-lès-Thann. Juste après la mairie (à notre droite), nous arrivons au feu tricolore qui permet de tourner à gauche en direction de Masevaux. Poursuivre tout droit pour tourner à droite dans la prochaine rue (Rue du Pont). Nous passons la Thur que nous longeons en remontant vers la gauche direction Willer-sur-Thur (rue de la Carrière). La voiture est garée à l’ancienne carrière, marquée sur la carte comme aire de détente. Elle se situe à environ 700 m du pont que nous venons de traverser.

Petit retour en arrière jusqu’au pont (alt. 360 m) pour prendre à gauche la rue rectangle rouge/blanc/rouge qui se prolonge par le chemin qui monte jusqu’au Col du Grumbach. Mais nous quittons ce chemin avant le col pour prendre à gauche le sentier anneau vert qui nous conduit au lieu-dit Roche Albert. A 600 m d’altitude il surplombe Bitschwiller-lès-Thann et offre une magnifique vue vers le fond de la vallée de la Thur. Son nom vient d’un soldat, Albert Séverin Roche, qui s’est distingué pendant la guerre de 14-18. A cet endroit les soldats allemands avait installé un nid de mitrailleuse.

Un petit point d’histoire

Rampant jusqu’aux tranchées ennemies, Albert parvient à proximité de la cible Il atteint le tuyau de cheminée du poêle autour duquel se pressent les Allemands pour se chauffer. Il y fait tomber une poignée de grenades. La position est neutralisée : il y a plusieurs morts et les survivants se rendent, croyant être attaqués pas un bataillon entier. Albert revient à sa base avec les mitrailleuses et 8 prisonniers.

Nous poursuivons notre route vers le nord sur le sentier rectangle rouge/blanc/rouge et anneau vert jusqu’au Grumbachkopf dont le sommet culmine à 674 m. A partir de là notre sentier rectangle rouge et anneau bleu part sur la gauche. Il suit le versant ouest de l’Erzenbachkopf pour nous mener au Camp des Pyramides (780 m). Pendant la guerre de 14-18 les troupes françaises occupé la vallée et les versants sous le Hartmannswillerkopf. Elles y ont établi un certain nombre de camps où bivouaquaient les soldats prêt à passer à l’attaque. Le Camp des Pyramides est l’un de ces endroits comme un peu plus haut le Camp Turenne.

Nous n’y montons pas mais nous poursuivons notre randonnée par le sentier rectangle rouge/blanc/rouge ou anneau jaune qui passe par les Bois du Baerenthal et qui se divise à une courte distance avant notre but. Nous pouvons prendre soit, à gauche, pour traverser la grande prairie qui borde la ferme-auberge Ostein (630 m) soit à droite et passer à l’abri de la triade avant de redescendre sur la ferme.

Retour :

Nous quittons la ferme-auberge en prenant le chemin marqué du triangle jaune qui, à travers bois va nous mener à l’ancienne carrière où nous avons laissé la voiture.

Randonnée 2 : 7 km dont 3,5 à l’aller. Dénivelé : 210 m

Départ : Willer sur Thur, rue de la Chapelle

Poursuivre la montée de la rue de la Chapelle et prendre sur le sentier triangle rouge. La montée est agréable, parfois raide, au travers d’une très belle forêt. Balade à privilégier par temps de chaleur car entièrement en forêt. Après une bonne heure nous débouchons sur les chaumes du Ostein.

Retour :

Par le même sentier, jusqu’au banc où nous piquons à gauche (triangle bleu) pour une lente descente qui nous mène au point de départ après quelques hectomètres (chemin du Busenbach) dans le village.

Le Camp Turenne
Col du Grumbach
Les chaumes du Ostein
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

Randonnée : 12,5 km dont 7,5 à l'aller. Dénivelé : 420 m ou 7 km dont 3.5 à l'aller. Dénivelé 210 m

En pratique :

Fermé la mardi. Téléphonez avant !!!