La Table du Hilsen

Le repas

Nous sommes début avril et la saison n’a pas commencé. N’ayant pas commandé notre repas à l’avance (possibilités de pot au feu ; baeckaoffa, rôtis de veau….), l’aubergiste nous propose un potage ou une assiette de crudités accompagnée d’un jambon cru, suivi d’un collet fumé sur des pommes de terre. Résultat : des crudités de saison (carottes du jardin), le jambon cru légèrement fumé goûteux, le collet fondant, bien équilibré. Quant aux pommes de terre : sympathique présentation en aumônière, cuisson à la poêle pour préserver le goût et donner un beau croustillant. Tout cela était fort agréable, jusqu’à la vinaigrette de la salade qui semblait « maison ».

Pour finir, nous avons bénéficié d’un Munster onctueux à souhait et d’un bargkaas  (d’un an) merveilleusement affiné…. Il est vai ce sera peut-être moins possible en août, quand la saison touristique aura diminué le temps d’affinage….

Côté vins.

Nous avons accompagné notre repas d’un Côtes du Rhône générique des Vignerons de Tulette: fruits rouges, soyeux, belle matière, arômes poivre et épices et garrigue. Que demander de plus à 10,00€ sur table ! Les vins d’Alsace viennent de Bernard Haegelin à Orschwihr : nous avons dégusté l’Edelzwicker au verre pour accompagner les fromages. Bien fait, sur une dominante muscat/pinot et belle structure en bouche.

En conclusion :

Une ferme-auberge dans la tradition et le respect d’un métier et des produits authentiques.

Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

Randonnées: 2 ou 3h

En pratique :

Ouvert toute l’année
Fermé le mardi