La Table de la ferme auberge des Cimes

Le repas.

Qui dit menu unique, dit entrée et plat unique… Nous commençons donc par un preskopf qui n’a jamais vu de boucher. Un fromage de tête rustique, gouteux cuit réellement dans son jus, sans rajout de gélatine. Suit un sauté de veau limousin, élevé sous la mère avec des spaetzlés. La viande est tendre, pas fondante car l’animal a quelque peu gambadé dans les prés. Cependant, on redécouvre un caractère et ce petit goût de noisette grillée tellement plus affirmé et introuvable dans nos boucheries urbaines. La sauce déçoit quelque peu. Elle est un peu terne et manque de concentration.

Le munster à partir des vosgiennes du troupeau est servi avec du cumin. Oui, du cumin et non du carvi. Son côté un peu « oriental » convient bien aux arômes de ce munster juste à point.
Le bargkaas ou tomme est fait et affiné maison.

Et les glaces… Les glaces de la ferme réalisées à partir du lait du troupeau par le fils Sébastien et son épouse Mélanie : une seule remarque, les italiens n’ont qu’à bien se tenir !

Côté vins.

Les vins d’Alsace viennent pour l’essentiel du Domaine du Rempart à Dambach-La-Ville. Le riesling est sec, austère, sans aucune finesse et une matière sans élégance. En revanche nous sommes littéralement tombés sous le charme d’un Pinot Noir de Christian Barthel de Albé, en « Vignoble de Montagne », gourmand, fruité, aux arômes de fraises écrasées, à l’attaque franche. Quelques vins rouges complètent la carte.

En conclusion.

L’authenticité, la rigueur du travail bien fait et la sincérité de la démarche sont autant de traits de caractères qui baignent la ferme-auberge des Cimes et sa cuisine.
A elle toute seule, Françoise constitue un beau témoignage de bienveillance et optimisme. Cependant, nous vous laissons imaginer ses réponses aux clients contrariés, à ceux qui viennent en ferme-auberge pour manger végan, qui recherchent du lard allégé (!!!!!) et autres demandes équivalentes auxquelles elle est confrontée.

Parmi les autres plats possibles 

  • Fleischnacka
  • Poitrine de veau farcie
  • Lawerknepfla
  • Fricassée de porc
  • Bouchées à la reine
  • Osso bucco de veau
  • Tourte au munster
  • Terrines maison
  • Tartiflettes au munster
  • Paillasson de pomme de terre au munster
Authentique, un point c'est tout !
Agréable salle du Climont
Françoise : authentique, un point c'est tout !
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

Randonnée : 6.5km à l’aller – 3 au retour

En pratique :

Ouvert de mi-mars à début novembre