Billet d'humeur

Billet d’humeur de Fred – 11

Le Tzar [*]

Si vous allez au Treh, vous aurez un plat unique : vous n’y trouverez que le repas marcaire à 24.5 €. Bizness oblige !

En revanche vous n’y dégusterez pas de côtelettes ou autres filets mignons du même cochon ; de même, vous ne gouterez pas plus de viande bovine qui gambade sur les chaumes, car elle n’est vendue qu’en caissettes.

Allez comprendre !

Vos zygomatiques n’esquissent pas un zeste lorsque le zébulon[**] de la route des Crêtes, le Sieur Deybach vous déclare tout de go : « Ça ne me fait pas plaisir de vous voir »

Nous nous sommes donc fait dézinguer, sortir comme des malpropres et en plus agressés physiquement par l’empereur de l’oukaze[***] des chaumes lorsque nous voulions zieuter la carte et la prendre en photo. Nous avons fui en zigzag…

Rassurez-vous, nous sommes (encore) vivants. C’est du Balzac et du zola réunis. Pathétique !

Nous zapperons cet établissement, nous ne zonerons plus dans les lieux « marcairisés », car nous risquons d’être accueillis par d’autres tzars, au bazooka peut-être ? Faudra-t-il un laissez-passer ?

A votre avis, devons-nous craindre d’être rééduqués afin d’arriver à penser « comme il faut » ? Devrons-nous être accompagnés par une milice dans cet horizon brun ?

Nous avons peur !

Heureusement, il ne s’agit que d’une minorité radicalisée.

[*] Tzar ou Tsar : Mot russe désignant un autocrate. Source CNRTL
[**] Zébulon était un chef de tribu de la Judée Samarie. Source Wikipédia
[***] Oukaze (ou Oukase) : Décision autoritaire, arbitraire et sans appel. Source Larousse

Photo apparaissant sur le site de l’Association des Fermes Auberges du Haut-Rhin, dans la rubrique «Gastronomie et spécialités marcaires». On y évoque « … la sensation délicieuse que procure une côte de bœuf d’une génisse de race Salers, apprécier le persillé d’une entrecôte Charolaise, vous souvenir encore longtemps de la tendreté d’un rôti de veau de lait de race Vosgienne, de la succulence d’un cabri confit ou d’une cuisse de poule d’Alsace ».

Et voici le repas phare de certaines fermes auberges, appartenant justement à cette Association : le « fameux » et « historique » repas marcaire.

Quand on vous parle « authenticité » et qu’on vous répond « tradition ».

N’y a-t-il pas une certaine ambiguïté ?

Join the discussion 6 Comments

  • Michele Berruer dit :

    Bonjour,

    Effectivement, dans les fermes auberges ça a bien changé ces dernières années.
    Fortes de la fréquentation en augmentation au fil du temps, il se trouve qu’elles en sont arrivées à imposer leur loi.

    En 2021 nous avions réservé par téléphone une table pour deux à Muss Miss. En arrivant nous avons été dirigés vers une grande table d’une dizaine de places. Nous avons précisé que nous avions réservé une table pour deux mais on nous a dit qu’il n’y en avait pas de libre. Nous avons donc décidé de ne pas rester et subitement une table pour deux est apparue comme par miracle. Le repas fut bon et copieux.

    C’était un jour de semaine et nous avons pu choisir ce qui nous faisait envie sur la carte.
    Toutefois, une pancarte dans un coin a attiré notre attention. Il y était stipulé que le dimanche il n’y avait que le repas marcaire complet qui sera servi aux clients.
    Le dimanche il n’y a donc pas de choix, c’est la totale ou rien !!
    Ah, quand l’appât du gain prend le pas sur le reste …….

    Cordialement,

    Michele Berruer

  • Knibihler Jean-Marc dit :

    Assez de ces pseudo-aubergistes , qui en plus essayent de vous recadrer politiquement…J’ai déjà entendu plusieurs commentaires dissonants concernant l’aubergiste du Treh….mais ce sont des vosgiens , pas des Alsaciens

  • Ferme Auberge dit :

    HH nous écrit : « Merci, suis parfaitement en accord avec votre philosophie, nous avons besoin de vos avis précieux pour organiser un séjour authentique! « 

  • Ferme Auberge dit :

    DS nous écrit « Bravo pour vos articles (surtout sur le TREH ?? hi hi) et belles interventions régulières afin de nous faire profiter de fameuses fermes-auberges « traditionnelles » et non « usine à touristes » . Quelle tristesse de voir . « La première carafe d’eau est gratuite;. et les autres payantes » ? et à quel prix. »

  • Ferme Auberge dit :

    FF nous écrit : « Bonjour

    C’est triste d’en arriver là.
    Un établissement si beau et des antécédents au Molkenrein excellente.
    Vos articles nous ont laissés bouche-b.
    Nous sommes fan des fermés auberges, nous avons enterré notre vie de garçon et jeune fille en ferme auberge.
    Chaque année je fais découvrir un établissement différent à mes amis, après une belle randonnée vosgienne…

    Bref, on est sur le Zul. (Cul, ndlr)

    En tout cas moi je vous encourage a continuer vos action et tant pis pour les cons.
    Le futur les rattraperont, en cette époque où la bouffe prend une place de plus en plus import.

    A bientôt !

    Amicalement »

  • Tirelli Charles dit :

    Bon courage mais prenez soins de vous nous avons besoins de vos articles merci

Déposez votre commentaire