Les randonnées autour de Chalet Pierre

Randonnée : 9 km – Dénivelé : 280 m – Durée : 3 heures

[icon color= »Accent-Color » size= »regular » icon_size= » » image= »fa-share-square-o »]Carte du Club Vosgien correspondante : 3617ET Sainte Marie aux Mines et 3718OT Colmar-Kaysersberg

Départ : Ferme-auberge Chalet Pierre (650 m)

La ferme-auberge Chalet Pierre ne figure nommément sur aucune carte de randonnée. Elle est accessible à partir de la route qui, après Sainte-Marie-aux-Mines monte au col de Sainte-Marie. A environ 700 m après la sortie de la ville un panneau Chalet Pierre vous invite à prendre une route qui monte à gauche. Il vous reste 4, 5 km à monter avant d’arriver à un chemin carrossable qui après 800 m, s’arrête dans la cour de la ferme-auberge. Le trajet est bien fléché.

Aucun sentier balisé ne passe à la ferme. Par contre le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges a, dans son projet « 1 ferme  1 randonnée », édité le circuit d’une balade apéritive ou digestive d’une durée de deux heures qu’il est intéressant de consulter car elle signale la possibilité d’accéder, depuis l’arrière de la ferme, à un sentier balisé  disque rouge.
Vu cette situation quelque peu particulière, nous avons, contrairement à nos habitudes, choisi de partir de la ferme (alt. 650 m).

Nous remontons le bout chemin par lequel nous sommes arrivés en voiture et prenons, à notre gauche, le chemin qui nous fait arriver un peu plus loin au sentier disque rouge (alt. 698 m). Nous montons ce sentier à droite en direction du col de Sainte-Marie. Après la ferme Kohler (alt. 757 m) nous laissons à notre gauche le sentier rectangle bleu/blanc/bleu, appelé « Chemin des Abris » et poursuivons sur le sentier disque rouge qui descend un peu pour remonter ensuite jusqu’au col (alt. 772 m).

Dans cette montée sous sommes passés à côté d’un blockhaus et nous verrons encore un nombre importants de vestiges de ce type. Alors un peu d’histoire. Au traité de francfort mettant fin à la guerre franco-allemande  de 1870-1871 la frontière entre les deux pays a été fixée sur la crête que nous allons parcourir. En 1914-1918 se sont déroulés ici de rudes combats qui ont nécessité des installations nombreuses et diverses. Il est possible d’emprunter des circuits spécifiquement dédiés à ces vestiges ce qui n’est pas l’objectif de ce jour.

Pour notre part nous poursuivons notre randonnée en montant vers la crête en direction de la Tête du Violu. Le sentier GR 531 (rectangle bleu + disques bleu, jaune et rouge) est raide pour passer,  sur 500 m de montée, le l’altitude 772 m à celle de 856m puis ensuite jusqu’à l’intersection de plusieurs sentiers environ 1 km plus loin à 875 m d’altitude.

Nous faisons le choix du sentier rectangle bleu/blanc/bleu qui, en contrebas de la Tête du Violu culminant à 995 m, nous amène au collet du Violu, lieudit « L’arbre de la liberté » (Alt. 905 m).
Passant devant l’abri construit à ce carrefour de sentiers nous prenons le chemin disque rouge     qui descend à la ferme-auberge. Après être passé à côté d’une grotte nous arrivons à la hauteur de l’endroit où nous pensons pouvoir nous engager dans le sentier raide qui part derrière la ferme-auberge et qui arrive sur ce chemin. Mais aucune indication ne nous permet de le trouver. Nous poursuivons donc pour retrouver le chemin non balisé où, quelques 3 heures ½ avant, nous avons tourné pour monter vers le col. Il nous reste qu’à faire la boucle sur le chemin d’accès à la ferme-auberge.

Variante (pour celles et ceux qui souhaitent prolonger la randonnée après le repas).

Randonnée : 12 km dont 8,5 km le matin
Dénivelé : 380 m
Durée :  4 heures 1/2 dont 3 heures le matin
Dans ce cas nous choisissons comme point de départ le Col de Sainte Marie pour prendre le même trajet jusqu’à l’Arbre de la Liberté.
Poursuivre par le GR 531 rectangle bleu (que nous avons abandonné pour passer en contrebas de la Tête du Violu) pour monter au sommet au-dessus de la forêt de Stegy (alt. 1005 m) et redescendre jusqu’à l’altitude 952 m où nous retrouvons le sentier rectangle bleu/blanc/bleu qui nous ramène à l’Arbre de la Liberté.
Rejoindre la ferme-auberge par le chemin disque rouge comme indiqué dans le premier circuit.
Nous avons rajouté cette boucle sans pour autant rallonger la randonnée ni le dénivelé du matin.
Kilomètres et dénivelé positif se rajoutent après le repas : il nous reste à remonter jusqu’au col de Sainte-Marie : 2,5 km pour un dénivelé positif de 139 m

Les Chaumes du Violu
Abri design
On approche
Notre avis sur la table :

Notre avis sur l’authenticité :

Randonnée :

9km au total – 3h

En pratique :

Ouvert demi-mars à début novembre