Cette année, les fermes-auberges devraient « limiter la casse »

Le confinement et la crise sanitaire ont fortement impacté l’activité des fermes-auberges. Après une reprise difficile, les clients étaient à nouveau au rendez-vous cet été, plus particulièrement les locaux, qui ont (re)découvert à cette occasion le massif vosgien et les produits du terroir.Les consommateurs sont de plus en plus en quête de plus d’authenticité et de grand air, particulièrement en temps de crise sanitaire. Cet été, après un printemps confiné, nombreux sont ceux à avoir cherché les grands espaces, la nature et la convivialité. Des critères que remplissent les fermes-auberges… même si elles ont dû s’adapter.

Lire l’article de Virginie Goblet – l’Alsace du 27/10/2010

Déposez votre commentaire